Des déchets à la valorisation : Le nettoyage après la tempête

« Une dévastation totale » sont les mots utilisés par de nombreux responsables communautaires pour décrire les conséquences de l'ouragan Michael en octobre 2018. Si des ouragans comme Katrina ont pu provoquer des dégâts structurels plus importants, Michael restera dans les mémoires pour l'ampleur de la destruction causée à la végétation dans les localités côtières de Floride et de Géorgie.

Même si les dégâts engendrés par l'ouragan Michael ont attiré l'attention de la communauté internationale, le véritable travail a commencé après le départ des équipes de journalistes. Ceres Environmental Services Inc., l'une des plus grandes entreprises de gestion après sinistre au monde, aide à la reconstruction et au rétablissement des communautés après des catastrophes naturelles majeures. Elle a pris en charge une bonne partie des efforts de récupération initiaux et à long terme consécutifs à l'ouragan Michael. Ceres dispose d'équipes compétentes capables de prêter main forte lors de chaque phase de nettoyage et de reprise après sinistre. Après l'ouragan Michael, une grande partie des ressources de l'entreprise a été consacrée à l'enlèvement et au traitement des déchets organiques verts dans le comté de Jackson, en Floride.

« L'ouragan Michael a sévèrement touché cette région de la Floride », a expliqué Donny Bauer, chef de projets pour Ceres Environmental Inc., une filiale à part entière de Ceres Environmental Services Inc. « Il en a résulté un nombre incroyable d'arbres déracinés dans les communautés et les zones rurales. Notre personnel était chargé de dégager les débris verts des routes, de transporter les déchets organiques et de broyer les matériaux pour qu'ils soient réutilisables. »

Phases 1 et 2 du rétablissement après sinistre

La première étape du processus de rétablissement est appelée « couper et dégager ». Une fois que les responsables locaux et l’agence fédérale de gestion des situations d'urgence (Federal Emergency Management Agency, FEMA) ont autorisé les équipes à se rendre sur place pour entamer les opérations de rétablissement, Ceres a été chargé de dégager les routes pour que les véhicules d'urgence et les autres personnes participant aux travaux de nettoyage puissent accéder à la zone. Cette tâche accomplie, les équipes se sont ensuite concentrées sur le transport de tous les déchets verts collectés par les autres entreprises et les propriétaires terriens dans tout le comté.

« Les déchets organiques ont été réduits à une taille plus facile à gérer. Ils ont ensuite été transportés vers un site spécifique en vue d'un traitement supplémentaire », a expliqué Donny Bauer. « Avec les ouragans, le volume de matériaux est tout simplement trop important pour être traité efficacement en utilisant seulement des broyeurs de branches installés dans les communautés. Ces équipements sont toujours largement utilisés, mais les matériaux lourds et encombrants sont transportés, puis écrasés par des broyeurs horizontaux et à cuve. »

Phase 3 : le broyage

La matière organique collectée dans le comté de Jackson a été transportée sur un terrain de 48,6 hectares, où elle a été entassée pour être traitée. Ceres a utilisé neuf broyeurs pour réduire le volume des déchets d'environ 75 %, diminuant ainsi la surface de matériaux de 48,6 hectares à 2 hectares.

Les équipes chargées du broyage se sont attaquées aux tonnes de matériaux grâce à deux broyeurs horizontaux Vermeer HG6000, quatre broyeurs horizontaux sur chenilles Vermeer HG6800TX, deux broyeurs horizontaux Vermeer HG8000 et un broyeur à cuve Vermeer TG7000. Le choix de l'équipe Ceres s'est porté sur ces unités en raison de leur mobilité et de leur capacité de production. « 48,6 hectares représentent une surface importante. Déplacer les broyeurs est sans conteste plus efficace que de transporter les matériaux vers ces machines », a expliqué Donny Bauer. « Nous avons notamment pu déplacer rapidement les quatre broyeurs sur chenilles HG6800TX d'une pile à l'autre, ce qui a permis de réduire les temps de traitement et d'économiser sur les frais de carburant. »

Un atout également apprécié par les opérateurs Ceres de ces engins est la commande universelle des broyeurs horizontaux Vermeer. « Les commandes communes ne se rencontrent pas chez tous les fabricants de broyeurs », a précisé Donny Bauer. « De plus, ces machines sont faciles à manœuvrer, ce qui permet aux opérateurs inexpérimentés de gagner rapidement en efficacité avec moins d’efforts. »

Alors que huit unités sur le site étaient des broyeurs horizontaux, le seul broyeur à cuve Vermeer TG7000 a joué un rôle essentiel dans le processus. « Les vents à grande vitesse provoquent souvent le déracinement des arbres, ce qui entraîne la présence de nombreuses souches énormes », a expliqué Donny Bauer. « Notre broyeur est équipé d'un bac de 3 mètres de large qui permet de traiter rapidement les matériaux de tailles plus importantes et de formes inhabituelles. »

Assurer un entretien optimal

Les contraintes de temps et le volume de matériaux ont dicté le nombre de broyeurs nécessaires pour mener à bien ce projet colossal. Ceres est l'une des rares entreprises capables de gérer autant de broyeurs sur un seul site. Cependant, exploiter neuf broyeurs et les entretenir tous constitue un défi de taille pour n'importe quelle société. « Compte tenu de la nature même du travail effectué, de nombreuses pièces d'usure étaient nécessaires », a déclaré Donny Bauer, « et nous devions prévoir un entretien régulier de chaque machine ».

Pour optimiser le broyage, Ceres a fait appel au soutien de Vermeer RDO avant même le début des travaux. « Nous avons consulté Vermeer RDO pour nous assurer que nous disposions d'un stock suffisant de pièces détachées, de sorte que nous n'avons pas eu à attendre l'expédition du moindre matériel. Vermeer RDO a bien compris notre situation et a mis en place une remorque de pièces détachées et un technicien de service sur site pour assister notre personnel chargé de l’entretien. »

L'équipe Ceres utilise également le système Vermeer Damage Defense sur plusieurs de ses broyeurs qui alerte et déclenche automatiquement le processus d’arrêt, lorsque certains corps étrangers métalliques sont détectés. « Sur les chantiers liés aux ouragans, il y a énormément de débris qui se mêlent aux déchets organiques. Le problème n'est donc pas de savoir si nous allons rencontrer du métal, mais quand », a déclaré Donny Bauer. « Nous avons détecté des déchets indésirables sur le projet, notamment des plaques de bouches d'égout et même une barre d’attelage de tracteur. Selon mon estimation, Damage Defense nous a fait économiser des dizaines de milliers de dollars en coûts et temps de réparation. »

Phase 4 : la conclusion du projet

En un peu plus d'un mois, les équipes de broyage de Ceres ont traité 48,6 hectares de déchets organiques. Les matériaux obtenus sur le site sont désormais recyclés en biocarburant, en produits d'aménagement paysager et en matière organique pour les champs agricoles. Rien ne sera gaspillé, ce qui permet de réduire les quantités de déchets mis en décharge et de préserver l'environnement.

Avec l'aide du personnel de Ceres, de nombreuses communautés touchées par l'ouragan Michael ont rapidement pu retrouver une situation normale.

###

Cet article contient des observations, des conseils ou des expériences de parties tierces qui ne reflètent pas nécessairement les opinions de Vermeer Corporation, de ses filiales ou de ses concessionnaires. Les témoignages et les recommandations des entrepreneurs dans des circonstances spécifiques peuvent ne pas être représentatifs des circonstances ordinaires vécues par tous les clients.

Vermeer Corporation se réserve le droit d’apporter des modifications concernant l’ingénierie, la conception et les spécifications des produits, d’ajouter des améliorations ou de cesser la production ou la distribution de ses machines à tout moment, sans préavis ni obligation. Les équipements sont montrés uniquement à des fins d’illustration et peuvent comporter des fonctionnalités, des accessoires ou des composants optionnels ou spécifiques à certaines régions. Adressez-vous à votre concessionnaire Vermeer le plus proche pour tout renseignement complémentaire sur les caractéristiques techniques des machines.

Vermeer et le logo Vermeer sont des marques de commerce de Vermeer Manufacturing Company aux États-Unis et/ou dans d’autres pays.

© 2020 Vermeer Corporation. Tous droits réservés